mhalbi rose-octobre rose 1

 un mhalbi traditionnel rose au sirop de fraises et extrait naturel de fleurs d'orangers pour participer au chalenge du mois d'octobre rose et soutenir celles qui se battent contre cette maladie,puie t'il qu'elle sera enrayer rapidement grâce à la recherche qui ne pourra avancer que grâce à l'aide de tous et chacun à sa façon !!!

Aujourd'hui, on a failli perdre notre dora, un berger allemand des plus câlins qui donnera sa vie pour nous, malgré l'état de détresse dans lequel elle se trouvait, elle grognait contre les autres chiens qui s'approchaient de nous, on est sa propriété et nul ne peut nous toucher même à la maison, Bon elle a été opérée et sauvée tôt le matin et repose encore sous l'effet de la sédation !

Donc, j'avais prévu autre chose pour octobre rose, mais les choses étant ce qu'elles sont, j'ai fait au plus rapide car on a besoin d'un peu de douceur après cette nuit mouvementée !

Mon mhalbi est décoré de vrais pétales de roses odorantes du rosier arabe qui sert pour la parfumerie et l'extrait de rose , je sèche à l'ombre quelques pétales  et j'oublie toujours de les utiliser !

Le mhalbi traditionnel bônois est à base de riz lavé, séché et concassé, il n'est pas réduit en poudre, et on n'utilise pas de poudre de ziz du commerce, on aime à garder une certaine rugosité en bouche et pour le visuel ! 

Je dédie ce mhalbi rose pour CMUM, défi créé par  Nath – Une cuisine pour Voozenoo Viviane – Quoi qu’on mange ?Ce mois d'octobre rose est dédié au soutient de celles qui luttent .

mhalbi rose-octobre rose 4

Ingrédients:

200 g de riz rond

sucre au goût

1 litre de lait

100 ml d'eau

1 soupçon de sel

extrait de fleur d'oranger

sirop de fraises selon le besoin 

mhalbi rose-octobre rose 2

 

logodefioctobre2019theme

Préparation:

Tout d'adord, rincer le riz même s'il est empaqueté, le mettre à sécher à l'air, puis le moudre grossièrement dans un moulin à café électrique ou manuel, il ne pas le réduire en poudre.

Dans une cocotte à fond épais,

verser l'eau froide

ajouter le riz concassé et le soupçon de sel, mélanger

porter sur le feu, et commencer la cuisson en mélangeant

dès que çà commence à s'epaissir, ajouter le lait progressivement

le lait ne doit pas être verser d'un coup car il se peut que vous n'ayez pas besoin de toute la quantité comme de plus de lait

remuer sans cesse et ajouter du lait au fur et à mesure de la consistance et de cuisson des grains, le riz concassé absorbe bien !!!

N'hésitez pas à écraser entre vos doigts les grains pour vérifier leur cuisson

le mhalbi cuit doit être onctueux et non trop épais

ajouter le sucre en fin de cuisson et le sirop de fraises jusqu'à obtention de la couleur souhaitée et mélanger sans cesse car il caramélise une fois le sucre ajouté

dès que le mhalbi aurait absorbé les liquides et devient onctueux

ajouter l'extrait de fleur d'oranger, mélanger et sortir du feu

verser rapidement dans des coupes ou des assiettes et décorer à votre guise

mhalbi rose-octobre rose 4

utiliser le sucre en petite quantité car le sirop de fraises est bien sucré

Les timbres font partie d'une très ancienne collection !

  mhalbi roseoctobre rosesirop de fraises, crème de rizmhalbi traditionnel bônoisdessert, ramadan 2020 cuisine -algérienne