Une chorba aux langues d'oiseaux traditionnelle ou jari lsen tayr ou lssen el asfour des plus consommées avec celles à la korssa ,aux vermicelles et au riz , dans le temps à ramadan , le jéri chorba frik typique et exclusif à la cuisine du terroir bônois , était réservé aux grandes cérémonies et fêtes. 

Habituellement , les vieilles familles bônoises accompagnent toujours le jari ou chorba de sfenjs, ou en dessert avec du miel à la fleur d'oranger, souvent et pour des invités surprise, c'est jari-beignets, c'est présentable puis on a toujours les ingrédients à portée de main .

Jéri b frik, une soupe typique bônoise des occasions officielles, devenu courante ces dernières années car le frik demande beaucoup de travail et donc assez honnéreux d'autant plus à l'approche de ramadan, préparé à la maison à partir du blé vert, pas facile et ni à portée du portefeuille pour le consommer fréquemment, à présent il devenu passe partout car disponible sur les étals en paquets ou en vrac exposé au soleil et à l'air libre, il n'égalera jamais celui fait maison en goût et en saveur , incomparable, qui, toujours préparé au besoin donc plus frais . Ce qui a fait aussi que le reste des chorbas aux petites pâtes ont été délaissées .

Durant le boum de la grosse industrie à Annaba dans les années 1970, le jéri ou chorba frik et brik bourek annabi ont fait le buzz en Algérie grâce à la street food qui n'est pas conforme aux vraies traditions culinaires bônoises il faut le dire, et à partir de là , notre fameuse chorba frik et bourek annabi ont pris de l'envergure sur tout le territoire, il y a même une chanson titre d'un sketch célèbre qui vante notre chorba frik et brik bourek annabi qui dit ceci ;

nékoul boureka w maaha jéri skhoune نأكل بوراكة و معاها جاِر سخون, littéralement, je mange un bourek avec un jéri chaud . C'est devenu la chanson type de chaque ramadan durant des années, avant cela, bourek et brik typiques bônois était totalement méconnus du reste de l'Algérie .

chorba langues d'oiseaux ( jari lsen tayr ) 005 

Pour un faitout de 3 litres

500 g de viande d'agneau en gros dés

1 oignon émincé

1 cs de smen

1 bouquet de céleri coriandre bien frais

1 poignée de pois chiches trempés

2 à 3 cs de concentré de tomate, c'est selon le goût la tomate

130 g de langues d'oiseaux, et là c'est à vous de vois si vous désirez plus léger, diminuez le poids des pâtes 

1/2 cc de poivre

sel

1cc de menthe séchée

chorba langues d'oiseaux ( jéri lsen tayr ) 03

 

faire revenir les morceaux de viande dans le beurre clarifié avec l'oignon émincé et les tiges du céleri émincées

ajouter le reste des feuilles de céleri et coriandre finement émincées et le poivre, laisser fondre

ajouter 2,5 l d'eau, les pois chiches, couvrir et laisser cuire viande et pois chiches

dès la cuisson des pois chiches, ajouter la tomate et le sel 

lorsque la viande est à point, rectifier l'assaisonnement, rajouter de l'eau si le niveau a diminué

ajouter les langues d'oiseaux, remuer et laisser cuire, les pâtes

vers la fin de la cuisson de la chorba, ajouter le piment vert , donner quelques bouillons , çà donne un bon goût et une bonne odeur à la soupe sans qu'elle soit pimentée

hors du feu, servir chaud, saupoudré de menthe fraîche , yum, yum .... Accompagné de sfenjs-beignets traditionnels .

chorba-jari langues d'oiseaux ( jéri lsen tayr ) 06

 

Je propose cette chorba-jari au celeri frais à cuisinons de saison de mon amie Claudine

121360282 (1)

chorba langues d'oiseaux ( jari lsen tayr ) 5

 

chorba aux langues d'oiseauxjari-chorba lsen tayrlangues d'oiseaux ou lsen tayr , ramadanentréeAlgérie , ramadan 2019terroir bônois