Aussitôt vus, ces doughnuts ou donuts à L'Américaine, de superbes beignets fourrés à la crème pâtissière, aussitôt fait, c'est qu'ils sont vraiment sublimissimes, la pâte , une merveille, je les adopte carrément,  je n'ai rien changé à la recette sauf que j'ai multiplié les quantités par deux! Pour le glaçage, il a été fait à la hâte, pas eu le temps de bien finir, çà a été englouti sur place hihi !

source Marie, la tambouille de nonna.

donuts1

 Un copié-collé de Marie:

  • 3 cc de levure sèche
  • 560g de farine T55 (a), (ordinaire pour moi)
  • 60g de sucre
  • 2 cc de sel
  • 120ml de lait tempéré ou tiédi
  • 120ml d'eau tiède
  • 2 œufs
  • 1 jaune d'œuf
  • 120g de crème liquide ou épaisse
  • 1 cc d'extrait de vanille ou vanille en poudre
  • 140g de farine T55 (b)( ordinaire pour moi)
  • 95g de margarine ou beurre très mou
  • huile végétale pour la friture (compter 1,5 l)

 Je vous fais un copié collé de Marie Christine:

donuts3

 

Si vous n'avez pas l'habitude de manipuler des pâtes assez collantes, je vous conseille de réaliser celle-ci dans la cuve de la MAP ou au robot muni d'un crochet. Pour que les doughnuts soient très moelleux, il est important de ne pas rajouter trop de farine en cours de pétrissage et cela se fait plus facilement en machine. Pour cela, mettre les ingrédients dans la cuve dans l'ordre cité et démarrer un programme rapide pour malaxer et commencer le pétrissage. Ajouter le reste de farine en cours de pétrissage et le beurre mou une fois que la pâte est déjà formée comme pour les pâtes levées briochées.

Dans un grand saladier, mélanger la farine (a) avec la levure sèche puis ajouter le sucre et le sel et mélanger à nouveau.
Creuser un puits et verser le lait et l'eau tièdes, les œufs et le jaune, le sel, la crème et la vanille. Mélanger avec une cuillère en bois jusqu'à ce que la farine soit grossièrement amalgamée avec les liquides puis ajouter au fur et à mesure du pétrissage la deuxième partie de la farine (b) jusqu'à ce que la pâte se détache des parois et s'enroule autour de la cuillère: à ce stade, la pâte doit être molle et plutôt collante.
Ajouter la margarine molle coupée en petits morceaux et la travailler avec la main en malaxant pour écraser les morceaux: la pâte doit devenir de plus en plus lisse et homogène (ajouter au besoin un peu de farine si vous voyez que la pâte est trop collante mais le moins possible pour que la pâte reste légère).
Continuer à pétrir 5 à 10 min pour assouplir la pâte soit directement dans le saladier (comme je le fais) ou sur un plan de travail en s'aidant au départ d'un coupe-pâte pour manipuler la pâte collante: la pâte doit devenir souple et élastique avec une surface lisse et douce légèrement collante (effet scotch dont je parle toujours).

Mettre la pâte en boule dans un saladier légèrement huilé, couvrir avec du film alimentaire également huilé et un torchon et laisser pousser pendant 2h.
Ecraser la pâte gonflée pour la dégazer, la rabattre en la repliant 2 fois sur elle-même puis la couvrir comme précédemment avec du film alimentaire et la placer au réfrigérateur pendant 2h minimum ou la nuit.

 Fariner légèrement le plan de travail et verser dessus la pâte froide. Ecraser doucement la pâte avec la paume de la main pour ne pas trop la dégazer et l'étaler gentiment au rouleau jusqu'à une épaisseur de 8-9 mm environ (la pâte doit rester souple et pleine de bulles).
Avec un emporte-pièce, un cercle ou un verre aux bords farinés de 7 à 9 cm de diamètre selon la taille désirée, découper autant de ronds que possible dans la pâte en appuyant fermement et en tournant légèrement le verre au moment de le retirer pour ne pas déformer le cercle. Avec un petit emporte-pièce de 2 cm ou simplement un bouchon métallique de bouteille à whisky , découper le trou central du disque de pâte.
Transférer au fur et à mesure les doughnuts sur un plan de travail (ou un grand plateau ) en ayant soin de fariner la surface et en veillant à les espacer d'au moins 5 cm pour les laisser gonfler et surtout pour pouvoir les récupérer sans les déformer.
Couvrir les doughnuts avec un linge propre et laisser lever environ 20 min ou le temps que les beignets soient gonflés et moelleux au toucher.

Note: rassembler les chutes de pâte (sauf les petits ronds centraux qui feront des petits beignets tout ronds, les doughnut holes) en les plaçant les uns au-dessus des autres (ôter avec pinceau l'excédent de farine) et façonner délicatement une boule plus ou moins homogène en pressant sans trop écraser la pâte. Etaler et procéder comme précédemment (en déposant les doughnuts au fur et à mesure sur un plan fariné différent du premier pour leur laisser le temps de plus pousser pendant la friture des premiers.

Une dizaine de minutes avant la fin de la seconde pousse, chauffer l'huile dans une grande friteuse ou une grande marmite à bords hauts (idéalement il devrait y avoir une épaisseur d'huile de 10 cm) jusqu'à ce qu'un petit morceau de pâte ou de pain plongé dedans remonte immédiatement entouré de petites bulles et dore en 1 min: attention, l'huile ne doit pas être fumante sinon les beignets se colorent immédiatement sans cuire à l'intérieur! Si vous avez un thermomètre de cuisson, la température doit être aux alentours de 175°C.

Fariner légèrement le plan de travail et verser dessus la pâte froide. Ecraser doucement la pâte avec la paume de la main pour ne pas trop la dégazer et l'étaler gentiment au rouleau jusqu'à une épaisseur de 8-9 mm environ (la pâte doit rester souple et pleine de bulles).
Avec un emporte-pièce, un cercle ou un verre aux bords farinés de 7 à 9 cm de diamètre selon la 

 

donuts6


Préparer un grand plateau garni de plusieurs feuilles de papier absorbant. Plonger lesdoughnuts dans l'huile à raison de 2 à 4 beignets à la fois et laisser dorer environ 1 min par face(coloration brun doré).

Note: éviter de frire trop de beignets à la fois pour leur laisser assez de place pour gonfler et pour garder constante la température de l'huile (l'huile pas assez chaude donnera des beignets beaucoup plus gras).

Retirer les doughnuts avec une écumoire ou une fourchette et les déposer sur le plateau recouvert de papier absorbant. Pour une version nature sans glaçage, servir chauds simplement enrobés de sucre fin ou de sucre glace. Pour la version glacée, laisser tiédir ou refroidir le temps de préparer le glaçage.

 

donuts2

 

Pour le glaçage, une façon  de faire personnelle simple et rapide, qui sèche illico, alors si vous avez du décor à mettre dessus , il faut le faire sur le champ

1 blanc d'oeuf

quelques gouttes de citron

1 cc de vanille en poudre

sucre glace au besoin

mélanger tous les ingrédients en ajoutant le sucre peu à peu, dès qu'il nappe le donut sans couler cesser d'ajouter du sucre, vous pouvez colorer, il faut prendre son temps pour que çà soit parfait,

moi, je suis mère de famille, et une cuisine familiale n'est pas toujours au top côté décor , mes enfants prennent souvent leurs repas sur le pouce, et ne sont pas souvent à la maison aux heures des repas, donc, je me presse toujours pour que lorsque quelqu'un pointe son nez , il trouve à manger chez maman

donuts6

 

Je suis heureuse de vous présenter ma cadette lors d'une cérémonie de prestation de serment et de remise de diplôme de doctorat en médecine

14355056_10207259059981369_8728738452253235543_n__1_

 

14513675_10210685286548703_1174025931_o

 

mots clés pour le référencement sur : Recettes de Cuisine :  doughnutsdonutsbeignets ,  cuisine Américaineboulangerie-viennoiseriethèse-succès , doctorat-médecinegâteaux