A la demande de plusieurs personnes qui me suivent depuis mes débuts et d'autres toutes récentes, je poste pour ces dames notre façon traditionnelle de notre cuisine du terroir Bônois, de faire les feuilles de boureks! C'est une recette familiale 

La particularité de ces feuilles, façon ancestrale,  c'est qu'on peut les garder au congélateur jusqu'à 3 semaines, absolument rien à voir avec celles du commerce ou celles utilisées de nos jours, je reconnais que les feuilles à la farine à la pâte liquide rend service dans l'urgence puis c'est surtout très économiques quand on doit faire des boureks au quotidien à ramadan, çà chiffre au final !

La semoule est choisie bien avant ramadan pour tous nos usages, pains, galettes, pâtisseries traditionnelles!

Pour la petite anecdote, on a toujours sélectionné notre semoule, on fait des tests avant de l'acheter en prenant de l'eau avec nous et sur place on mouille un peu de semoule et on la malaxe un peu pour voir si elle est riche en gluten, si elle colle ou n'absorbe pas l'eau , on ne la prend pas, car ce sont des sacs de 25 ou 50 kg , on ne prend pas de risque , ce qui fait qu'on a une semoule extra !

Depuis toute jeune je voyais les femmes de la maison faire les feuilles de briks, on en préparait quelques jours ou la veille de ramadan par douzaines et on les stokait par 6 ou plus dans des sacs de congélation et au congélateur parfois pour tout le mois ou alors on en refait à la mi-carême !

C'est très astreignant de les faire pendant ramadan quand on n'a pas d'aide et des enfants en bas âge surtout !

Autant vous dire que je prépare ainsi mes feuilles depuis l'âge de 12 ans quand ramadan coincidait avec les vacances , donc , pour moi, c'est facile, depuis le temps..... Maman me laissait toujours un bout de pâte et me laissait m'entraîner avec, au bout de 3 essais, cette recette m'a collée jusqu'au jour d'aujourd'hui et maman s' est débarassée d'une corvée que personne ne fait plus que quelques personnes qui dispose du plat en cuivre spécial feuilles de boureks, du cuivre rouge très lourd qu'on nomme ( kawéya ) littéralement ' cautériser " lol

feuilles bourek 2 [800x600]

 

Pour ceux qui viennent prétendre que les briks et boureks sont tunisiens, je répondrais à ces personnes qu'il faut juste revoir l'histoire de Bône, royaume numide multicivilisationnels, dont la Rôme antique qui commerçait du lieu dit Hypo Régius , actuelle Annaba, les caravanes partaient de Bouna vers les contrées lointaines et qui duraient des mois sinon des années à dos de chameaux.

Les échanges commerciaux se faisaient par et à travers Bône l'antique, les Carthaginois avaient installés leurs comptoirs tout au long du littoral bônois auprès des ports de presque tout l'est algérien et pratiquaient leur commerce, ils étaient tolérés par Rome qui leur permettait de s'installer pour s'approvisionner car l'arrivée des denrées rentrait via Bouna.

La question qui se pose, qui se servait chez l'autre, puisque Carthage ne pouvait respirer qu'à travers Hypo Régius ?

S'il y a des similitudes dans nos traditions et gastronomie, la source authentique est bien Bouna !!!

Il faut savoir aussi que l'Algérie n'a jamais été ouverte au grand tourisme comme les pays voisins, son économie se base sur le pétrole et le gaz naturel avec les gisements miniers en or, platine, diamant, fer, manganèse, minerai de fer, zinc, charbon, etc.... Donc, le tourisme n'est pas necessaire à son économie comme il est important pour nos voisins, de ce fait, notre culture entière resta méconnue, ce sont les touristes qui véhiculent les traditions culinaires des Etats.

La culture Bônoise et gastronomie en particulier sont apparues sur le web dès 2004 jusqu'en 2010 sur mon site Google avant que je ne sois blogueuse en 2010, de ce fait, je suis fière d'être la pionnière dans le partage et la connaissance de notre culture et gastronomie.

Ce sont donc les blogueuses alégiennes qui ont contribué à la divulgation de notre culture sous toutes ses formes bien avant Facebook et Youtube, on tout mâché et rien laissé, plus rien n'a été inventé depuis sinon une clochardisation totale de notre culture, des monsonges et des falsifications qui ne disent pas leurs noms pour un gain mesquin qui a porté tord à notre culture propre !!!

IMG_0767 [800x600]

 

Que çà soit pour une grande quantité ou pas, il n'y a pas beaucoup d'ingrédients:

je dirais 250 g de semoule de blé dur

1 /2 cc de sel

eau tiède selon le besoin

mélanger tous les ingrédients, peu importe que çà soit à la main ou autre

la pâte ne doit pas être molle au début,  la laisser reposer

puis la reprendre et pétrir jusqu'à ce que la pâte soit souple et élastique

commencer alors  à ajouter de l'eau tiède toujours et peu à peu, en battant la pâte

la soulever et la battre énergiquement contre la jatte qui doit être assez grande, elle blanchira à force d'être travaillée

il faudra obtenir une pâte qui se rapproche de celle des beignets pour pouvoir la manipuler, de toute façon, à chaque fois que vous prendrez un bout pour faire vos feuilles, il faudra s'humecter les mains d'eau, et à force la pâte va se "diluer" au fur et à mesure

laisser reposer le plus longtemps possible, perso , je la prépare la veille pour faire mes feuilles le lendemain!

La pâte est superbe et aura libéré son gluten qui facilite le travail !

 

IMG_0973 [800x600]

Comme cela, çà paraît, long et difficile, mais du tout, çà se prépare et çà s'oublie dans de frigo, à couvert.

IMG_0763 [800x600]

feuilles bourek 3 [800x600]

IMG_0774 [800x600]

feuilles bourek 2 [800x600]

 

Après le temps de repos et avant de chauffer la kaweya, le plat en cuivre

munissez vous d'un récipient rempli d'eau froide,

un couteau à pointe fine 

d'un grand torchon pour poser dessus les feuilles et pouvoir les recouvrir

d'un bout de chiffon propre à peine huilé

et de la pâte

Chauffer le plat, vous devriez avoir une température constante,

n'hésiter pas à tester avec la pâte et dès que çà démarre, çà ira tout seul!

Huiler le pourtour du plat légérement,

prendre un morceau de pâte à pleine main

et la passer  "furtivement "sur la tôle

enlever le surplus de pâte qui traîne

et rapidement détacher et enlever la feuille

n'attender pas qu'elle devienne croustillante

poser sur le torchon au fur et à mesure

recouvrir à chaque fois et ainsi de suite jusqu'à ce que vous finissez toute la pâte

IMG_0783 [800x600]

IMG_0778 [800x600]

Une fois terminé,

décoller les feuilles et les ranger par demi douzaine, intercallées par une feuille de plastique

les envelopper dans des sacs assez grands de congélation 

placer au congélo

peut se garder jusqu'à 2 à 3 semaines sans problème

 recette feuilles de briksfeuilles bourekfeuilles de briks , briksramadan 2015cuisine terroir Bônois ,Algérierecette briks-boureks traditionnels , malsouka