Un gâteau traditionnel Bônois , un pur délice, se prépare necessairement avec des noix pour les grandes occasions.

Ces derniers temps, on se facilite la tâche en préparant la samsa avec les feuilles de boureks pour les soirées 

ramadanesques, mais là, je vous propose la samsa avec la pâte traditionnelle pour les occasions officielles.

 

 

samsa_02

 

 

3 mesures de farine, 

 1 mesure de beurre fondu ( pas de margarine),

3 oeufs plus ou moins

 extrait d'eau de fleurs d'oranger,

 eau pour ramasser la pâte si nécessaire

1 pincée de sel.

 

DSC00381

 

personnellement , je prends 1 kg 500g de farine pour 500 g de beurre

 

Pour la farce :

et, tout dépend de la quantité de la pâte, il faudrait garder un peu de noix non mélangées et aviser au cas ou il en manquerait

800g de noix passées dans un four chaud et etteint 5 mn,  les frotter encore chaudes pour ôter l'excès de peau, (j'utilise de la toile de jute qui se prête bien pour l'opération), passer dans un tamis à gros trous pour se débarrasser des pellicules,

 3 oeufs entiers ou plus c'est selon leur grosseur,

 quelques gouttes d'extrait d'eau de fleur d'oranger,

 200g de sucre,

 1cc de cannelle,

 3 clous de girofle réduits en poudre.

 

samsa_3

 

 

Incorporer le beurre à la farine, bien amalgamer ce mélange, ajouter les oeufs un à un, dans un coin de la jatte, poser le sel,

 mouiller le sel et le faire dissoudre puis ramasser la pâte sans pétrir, au besoin, asperger d'un peu d'eau.

il faudra obtenir une pâte façon pâte brisée qu'on peut étendre au rouleau

 

Laisser reposer le plus possible

 

1 à 2 heures, après, mélanger les noix  concassées grossièrement, aux oeufs, eau de fleurs d'oranger, sucre, il faudra obtenir une farce en quelque sorte sablée, ne pas trop mouiller, cela fera fondre le sucre rapidement qui fera caraméliser la farce à la cuisson, et d'où l'intérêt de ne pas mettre trop de sucre.

 

Etaler la pâte le plus finement possible, couper des bandes ( les miennes font 8 cm de large), sur lesquelles vous déposerez une cs bombée de farce et que vous plierez à la façon des samoussas, mais pas plus de 2 tours, bien refermer la pâte qui gonflera à la cuisson, donc il n'est pas nécessaire de faire plusieurs tours, il y aurait trop de pâte par rapport à la farce .

Terminer cette opération, puis, plonger les samsas dans une friture chaude mais non brûlante afin de permettre la cuisson à l'intérieur de la pâte.

 

Les plonger dans du miel chaud, auquel vous aurez ajouté quelques gouttes d'extrait de fleur d'oranger, les retirer et les laiser s'égoutter avant de servir parsemées de noix concassées.

 

Utiliser du miel de préférence , pas de sirop.

 Pour le référencement sur:Recettes de Cuisine.

 Gâteaux Algérien,Samsa,Noix,Miel,Cuisine bônoise traditionnelle ramadanramadan 2015annaba